Histoire du lieu

Aujourd'hui le Musée portuaire est multi-lieu : un parcours permanent, trois bateaux ouverts à la visite mais aussi un phare et au moins deux expositions temporaires par an. Mais évidemment, tout cela ne s'est pas construit en un jour...

-------------------

Le Musée portuaire a officillement ouvert ses portes au public le 26 septembre 1992. Mais son histoire ne s'est pas arrêtée là, pas plus qu'elle n'a commencée d'ailleurs...

Le Musée portuaire en quelques dates clés

19ème siècle

Le quartier de la Citadelle (où se trouve actuellement le musée) est le véritable poumon économique du port de Dunkerque.

1835

Construction d'un entrepôt à sel, détruit par un incendie en 1868. C'est dans ses murs que naîtra plus d'un siècle plus tard, le Musée portuaire.

1869

Le bâtiment est reconstruit puis fut cédé à la Direction générale des manufactures de tabac de l’État en 1871 qui l’utilisa pour la Manufacture des Tabacs de Lille puis il fut ensuite exploité par la SEITA.

1974

Menacé de démolition, et cédé par l’État à la Communauté Urbaine de Dunkerque (C.U.D) en 1974, ce bâtiment fit l’objet d’une réflexion sur l’aménagement du quartier de la Citadelle qui amena l’association ‘’Dunkerque de Toujours’’ à proposer de créer dans cet entrepôt des Tabacs en 1979, un ‘’Musée de la Marine et Maison de l’Artisanat Flamand’’. Les bases du futur musée associées à la création d’un quartier universitaire étaient nées et en 1988, des travaux d’aménagement, financés par la C.U.D, commençaient dans l’entrepôt des tabacs choisi pour l’abriter.

1982

Naissance de l’association A.C.M.A.P.O.R (Association pour la Création d’une Maison de la Vie et des Traditions Portuaires) dont le premier Président sera Hubert LEMAIRE suivi en 1989, et ce jusqu’en 2009, par Jean DEWEERDT. C’est sous son impulsion que les projets de l’association se concrétisent par l’ouverture du Musée portuaire en septembre 1992.

Peu à peu, et grâce à l’apport d’entreprises et de particuliers, le fond de collection du Musée se constitua avec de nombreux ouvrages ou pièces de collection diverses.

Les aides précieuses, entre autres, de la CUD, de la ville, l’A.G.U.R, du P.A.D ainsi que de la C.C.I.D furent primordiales vu les faibles moyens du Musée à son démarrage et permirent le développement d'A.C.M.A.P.O.R avec ses nombreux amis et bénévoles sans oublier tous les membres de son personnel.

1991

Au départ, le parcours muséographique définissait neufs séquences : Dunkerque en 1900, construction et réparation navales, pêche, services portuaires, ferry, batellerie, manutention, le commerce et le port militaire situées au rez-de-chaussée. Le premier étage, quant à lui, était consacré à l'histoire du port. Puis en 1995, des maquettes de bateaux provenant du Musée des Beaux-Arts vinrent enrichir les collections.

2001

Après 19 ans de travail acharné par les Amis de la Duchesse Anne, le plus grand trois-mâts visitable en France ouvre ses portes au public !

2003

La Communauté Urbaine de Dunkerque sauve du "déchirage" la péniche Guilde, datant de 1929. Elle prend place devant le Musée portuaire qui y crée dans sa cale, l'exposition « La vie au fil de l’eau » qui, outre l'histoire de la batellerie, évoque la manière dont activité professionnelle et vie familiale sont intimement liées pour les mariniers. Dans la foulée, la péniche est ouverte au public.

2006

Une page de l'histoire maritime de Dunkerque s'est tournée lorsque, le bateau-feu Sandettié est rentré pour la dernière fois au port le 3 juin 1989. En raison de leur coût et des avancées technologiques, les bateaux-feux ont été progressivement remplacés par des bouées lumineuses. Le bateau s'offre une seconde vie depuis 2006 où il s'ouvre aux visiteurs pour délivrer ses secrets.

2009

Jean DEWEERDT laisse la Présidence de l'association A.C.M.A.P.O.R. à Philippe BERTONÈCHE.
Il restera Président d'Honneur du Musée portuaire jusqu'à sa disparition en février 2016.

2012

Après d'importants travaux de rénovation, le phare du Risban s'ouvre au public. Les visiteurs, en plus de la montée des 276 marches et de la vue depuis 60m, y découvrent un nouvel espace d'accueil et surtout une exposition sur la signalisation maritime qui prend place dans les anciens appartements des gardiens.

2013

Dans le cadre de « Dunkerque 2013, Capitale régionale de la Culture », le parcours permanent du Musée portuaire est agrandi en gagnant notamment une nouvelle salle. Celle-ci est consacrée aujourd'hui aux dockers.

2017

Ouverture d'une nouvelle salle "La P'tite Galerie", deux premières expositions y sont présentées : Clémence et Ferdinand : un chantier portuaire dans les années 30 et Christoff Debusschere, témoin d'un port moderne.

2018

Fin des travaux d'aménagement et de modernisation du parcours. Le musée gagne 400m2 et passe ainsi à 1 600m2 de collections rien que pour son exposition permanente.

      

Les missions du Musée portuaire sont rendues possibles grâce au soutien de son Club d’entreprises partenaires :

  • DILLINGER FRANCE
  • EUROVIA STR
  • ARCELOR MITTAL
  • MAUFFREY LITTORAL
  • LESIEUR
  • GRAND PORT MARITIME DE DUNKERQUE
  • BARRA SNM
  • SEA BULK
  • FERROGLOBE MANGANESE FRANCE
  • COLAS NORD-EST
  • DEKEIREL & HARDEBOLLE
  • VNF
  • IMERYS ALUMINATE
  • SGA
  • CONHEXA
  • HABITAT 62/59
  • FLANDRE OPALE HABITAT
  • ENGIE - DK6
  • ALUMINIUM DUNKERQUE
  • PILOTAGE MARITIME DE DUNKERQUE
  • BOLUDA
  • EQIOM
  • SOCIETE DU TERMINAL DE L'ESCAUT
  • VAN ROBAEYS
  • TOTALENERGIES
  • DUNKERQUE LNG
  • SINERGENCE
  • COVAGE
  • BOLLORE LOGISTICS
  • DAUDRUY VAN CAUWENBERGHE
  • LEJEUNE DISTRIBUTION
  • CNTPA
  • RTE
  • CABANON
  • TERMINAL DES FLANDRES
  • CRÉDIT AGRICOLE NORD-DE-FRANCE
  • FLANDRES ANALYSES
  • CNPE GRAVELINES