English Version Nederlands
Centre de doc
Musée portuaire de Dunkerque facebook twitter
> accueil > Centre de doc > La sélection des documentalistes > Être docker, à l’heure de la mondialisation des produits toxiques

La sélection des documentalistes

Être docker, à l’heure de la mondialisation des produits toxiques

Un reportage à lire sur bastamag.net

Après l’amiante - dont on sait les ravages actuels et à venir chez de diverses catégories professionnelles, dont celle de la manutention -, nombreuses sont aujourd’hui les substances toxiques et pathogènes à laquelle les dockers sont quotidiennement exposés, comme le montre ce reportage signé Nolwenn Weiler (complété de photographies de Laurent Guizard).

Cet article met en lumière un programme de recherche en cours - baptisé "Escales" - portant sur les pathologies professionnelles des dockers liées aux différents produits qu’ils manipulent. A l’origine de cette initiative : un collectif de dockers et d’agents d’exploitation du port de Nantes-Saint-Nazaire, qui ont créé début 2010 l’Association pour la protection de la santé au travail dans les métiers portuaires (APPSTMP), dans le but "de comprendre les raisons pour lesquelles plusieurs dizaines d’entre eux souffraient de cancers , et, de cerner les causes d’un nombre anormalement élevé de décès à des âges considérés jeunes (...) au regard du vieillissement de la population". Le programme vise bien sûr à améliorer les conditions de sécurité et à engager des actions de prévention pour préserver la santé des professionnels portuaires.

A noter à titre de complément d’information, que Le Monde avait également consacré début janvier un article sur la dangerosité de nombreux conteneurs maritimes circulant à travers le monde.

 Lire l’article de bastamag.net

► Lire l’enquête de Sophie Landrin : "Des millions de conteneurs maritimes hautement toxiques", sur lemonde.fr (2/01/2013)

Crédits photo vignette :
© Laurent Guizard.

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook