English Version Nederlands
Centre de doc
Musée portuaire de Dunkerque facebook twitter
> accueil > Centre de doc > La sélection des documentalistes > Dans la presse : Cure-molles et "marie-salopes"

La sélection des documentalistes

Dans la presse : Cure-molles et "marie-salopes"

L’entretien des ports au temps de la marine à voile raconté dans Neptunia

Patrice Decencière nous raconte dans cet article (au titre, certes, assez piquant et insolite aux yeux du néophyte) très richement illustré, comment les autorités portuaires du temps de la voile durent déployer des trésors d’ingéniosité pour lutter contre l’envasement perpétuel des ports entre le XVIIe et le XIXe siècles. 

Il nous présente quelles méthodes furent d’abord utilisées, rustiques mais ingénieuses comme les bassins de châsse et les "valets de port". Il décrit ensuite les différentes machines à curer conçues et employées à Toulon, Marseille, ou encore Brest, ainsi que les gabares à décharger la vase - les fameuses "marie-salopes". 

Leur évolution technique a été relativement peu importante tout au long des deux siècles, malgré quelques tentatives pour améliorer les procédés et en réduire les inconvénients, telles les machines "à chapelet" utilisées dans des ports d’Europe du Nord : ces dernières préfiguraient d’ailleurs les dragues mécaniques à godet qui remplacèrent dans les ports, les valeureux cure-molles en bois à partir de la seconde moitié du XIXe siècle.

 


Également au sommaire du numéro 264 de la revue Neptunia, décembre 2011 :

► La catastrophe du cuirassé Liberté 

► Les musées maritimes d’Istanbul 

► Histoire de la flottille des garde-côtes des douanes françaises 

 Le modèle de l’Artésien, élaboration d’une monographie 

► A propos des modèles de conception de carène, quelques repères chonologiques

  • Agrandir le texte
  • Réduire le texte
  • Imprimer le texte
  • Envoyer à un ami
  • Ajouter sur Facebook